Voyages et sorties

Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune Sauvage

Les élèves de Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune remettent le patrimoine bâti traditionnel en valeur.

C’est sous un soleil radieux que s’est déroulé un chantier d’ouverture du milieu naturel de la réserve de Chasse et de Faune Sauvage du Causse Comtal.

Situé sur la commune de La Loubière, au nord de Rodez, cet espace touché par la déprise agricole a vu son patrimoine naturel (espèces de faune et de flore typiques du causse) et culturel  (patrimoine bâti traditionnel) disparaitre sous une végétation arbustive envahissante.

Pilotée par la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Aveyron qui gère le site, l’équipe de 24 élèves, encadrée par quatre formateurs de Valrance et quatre techniciens de la FDC 12),  a contribué à la remise en état du site.

Après une présentation du contexte par Guillaume DRUILHE, technicien cynégétique  et responsable des opérations, les élèves ont pu utiliser le matériel professionnel (débroussailleuses, tronçonneuses…) pour ouvrir une doline et  dégager le petit bâti traditionnel (cazelle, muret en pierre sèche). Les objectifs fixés ont été atteints en fin d’après-midi grâce à un travail sérieux et une bonne implication de la classe (voir photos).

BAC PRO G.M.N.F : De l’Art par nature….

Le projet artistique LAND ART prévu au programme d’Education Socioculturelle a démarré…de façon originale et ludique en s’inspirant de la nature.

Ainsi 25 terminales BAC PRO G.M.N.F se sont lancés sur les traces de Victor l’enfant sauvage lors d’une sortie à Lacaune, aiguisant leurs 5 sens, en immersion totale dans la forêt !


Retrouver l’âme d’enfant, créer des objets naturels et apprécier la nature automnale tout en poésie… c’est le pari tenu par ces jeunes qui ont accepté d’ouvrir leurs esprits…

Reste à trouver maintenant l’inspiration pour cette fois créer des animaux sauvages en éléments naturels dans les espaces de Valrance.

Une alternative artistique à leur spécialité, mais qui, par certains points s’inscrit dans une dimension plus professionnelle qu’il n’y paraît.

Merci aux animateurs de Valrance pour leur travail et dynamisme.

Valrance Team Tour

Du mercredi 30 septembre au vendredi 2 octobre 2015 les élèves de 2ndes ont parcouru pas moins de 190 km en VTT le long du canal du midi.

Le départ a eu lieu de l’écluse Béteille à proximité de Castelnaudary jusqu’au bord de mer à Agde.

Ce séjour itinérant avait pour but de créer un bon esprit de groupe, de développer l’entraide et la cohésion parmi les jeunes.

Malgré quelques crevaisons et des disparités de niveau le séjour s’est bien déroulé.

Nous félicitons l’ensemble des jeunes et surtout les « finisher » pour cette belle aventure.

Attention piège ! ANNEE 2015

Le mardi 19 mai, à Valrance, les élèves de Terminale Bac pro GMNF ont participé à la formation théorique pour devenir piégeurs agréés.

Le  samedi  23 mai, cette formation s’est poursuivie à La Gachoune, parc loué par la Fédération des chasseurs de l’Aveyron, pour manipuler les pièges et découvrir le sentier de piégeage.

Les intervenants étaient nombreux,  puisque cette formation est dispensée conjointement par les techniciens de la FDC 12, l’ONCFS et l’association des gardes particuliers et des piégeurs de l’Aveyron.

Nous remercions les formateurs pour le bon déroulement de ces 2  journées.

La bécasse des bois à l’honneur à Valrance

Jeudi 30 avril 2015, les élèves de seconde Jardin Nature Paysage Forêt ont assisté à une intervention de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage.

Les deux techniciens de l’environnement, M. Cazabonne et M. Caylus, ont présenté le programme national d’étude de la migration et de la biologie de la bécasse des bois.

Les élèves ont pu notamment apprendre à reconnaitre l’âge des bécasses par l’observation des plumes des ailes, et découvrir les techniques  et les outils de capture et de baguage des oiseaux.

Nous pouvons féliciter les jeunes qui se sont montrés attentifs et intéressés.

Nous remercions particulièrement M. Cazabonne et M. Caylus qui ont su captiver les élèves futurs gestionnaires de la faune sauvage.

Opération de capture de bécassines sourdes pour les élèves de première GMNF

C’est sous un soleil radieux que les élèves en classe de première GMNF ont pu participer à une opération de capture de bécassines sourdes organisée par la Fédération Départementale des Chasseurs de la Lozére.

Après un lever matinal à 5h00, le groupe a pris la direction de Nasbinals pour une expérience professionnelle des plus intéressantes dans le magnifique cadre du plateau de l’Aubrac. L’opération consiste, en petits groupes, à parcourir les zones humides à l’aide de chiens d’arrêt. Une fois les bécassines repérées, un groupe de 4 élèves déploie le filet et le pose rapidement sur les oiseaux qui, confiants dans leur homochromie, hésitent à s’envoler (voir vidéo).

Une fois capturées, les bécassines sont étudiées, mesurées et marquées à l’aide de bagues du Muséum National d’Histoire Naturelle. Elles sont ensuite rendues à la liberté pour continuer leur migration jusqu’en Sibérie occidentale où elles entameront leur reproduction.

Le bilan de la journée fut exceptionnel, avec 21 oiseaux capturés, dont deux étaient déjà porteurs de bagues. Notons qu’à ce petit jeu, le groupe d’élèves emmené par Franck Couderc et Denis Dartiguelongue, malgré une honnête prestation de trois captures, s’est largement incliné devant le groupe formé par Nicolas, Johan, Valentin, Zia, Finn et Thomas qui, sous la houlette de Christophe Rieutort et Frédéric Thal, s’est montré d’une redoutable efficacité avec un total de 9 captures (voir vidéo et photos) : merci à Lola, épagneul breton au flair sans faille, ainsi qu’à Fabrice, chasseur local et bénévole, dont la motivation et le savoir-faire ont permis un tel résultat.

La classe tient à remercier l’ensemble des techniciens de la FDC 48, sans oublier les bénévoles et leurs chiens d’arrêt, pour cette expérience particulièrement réussie.




Capture de bécassines des marais

La Maison Familiale VALRANCE est avant tout l’école des métiers de la chasse et de la nature.
 

La participation des élèves à des opérations de gestion des milieux naturels et à des chantiers d’étude de la Faune Sauvage est donc privilégiée dans ses formations.

C’est ainsi que jeudi  11 septembre, les élèves de bac professionnel « Gestion des Milieux Naturels et de la Faune » et de BTSA « Gestion et Protection de la Nature » ont participé à une opération de capture et de baguage de bécassines des marais organisée par la Fédération Départementale des Chasseurs de la Lozère.

Emmené par Christophe RIEUTORT, technicien à la FDC et bagueur agréé, assisté par des bénévoles locaux, les élèves ont pu découvrir les coulisses d’une opération qui permet de recueillir de précieuses données sur une espèce  encore méconnue. Encore faut-il tromper la vigilance de l’oiseau pour parvenir à le capturer !

Après avoir installé des filets japonais (filets verticaux tendus entre des perches) sur une tourbière de l’Aubrac fréquentée par les bécassines en migration, le groupe a patiemment attendu la tombée de la nuit pour aller relever, à la lueur des lampes frontales, le dispositif de capture. Malgré quelques pieds mouillés, la joie fut au rendez-vous puisque 4 oiseaux étaient pochés dans les filets. Le démaillage des bécassines, qui consiste à les sortir du filet sans les abimer, bien qu’étant une phase délicate, fut rondement mené grâce au savoir faire du technicien dont la maîtrise pratique n’est plus à démontrer.

Il ne restait alors qu’à récolter des données biométriques sur les individus capturés, à les sexer et les marquer à l’aide de bagues du Muséum National d’Histoire Naturelle, avant de leur rendre leur liberté.

Cette opération, qui  permet de connaitre le succès de la reproduction et les trajets migratoires des bécassines, fut une expérience enrichissante pour les élèves parmi lesquels se trouvent de futurs gestionnaires de la faune sauvage.

L’ensemble du groupe tient à remercier Christophe et l’ensemble des bénévoles qui l’accompagnaient pour cette expérience enrichissante menée dans un cadre naturel exceptionnel.

Sortie « détente » de fin d’année

20 élèves de classe de premières descendent le Tarn en canoë.
 

Quoi de plus convivial qu’une sortie collective en canoë afin de clôturer l’année de façon sportive et ludique.

Ainsi, 20 jeunes accompagnés de leurs formateurs ont pu descendre et apprécier les courants du Tarn, gérer la maitrise de leurs canoës en binôme, sur un parcours total de 10 km.

Une pause fraicheur s’est imposée avant de regagner la maison familiale.

Au bilan, des souvenirs de franche camaraderie, quelques coups de soleil, mais une belle après midi partagée entre jeunes et formateurs.

 Un exemple de plus, témoignant du « vivre ensemble » si apprécié en MFR.

Thierry LHERMITTE et Patrick TIMSIT en compagnie des élèves de la MFR VALRANCE

Une soirée au théâtre de Castres quelque peu particulière

Afin d’illustrer le cours d’Histoire sur la montée du nazisme en Allemagne dans les années 30, Nathalie Thal, formatrice d’histoire/géographie s’est lancée le défi de joindre l’utile à l’agréable  en rencontrant  Thierry LHERMITTE et Patrick TIMSIT  dans la pièce « Inconnu à cette adresse ». Ce chef-d’œuvre de Kressmann Taylor rend compte, dans un échange épistolaire, d’une amitié prise dans la tourmente de l’Histoire. Les élèves de 1ère Gestion des Milieux Naturels et de la Faune de Valrance ont pu entendre la lecture de 19 lettres entre deux amis : Max Eisenstein et Martin Schulse, un juif américain et un allemand à l’heure de la montée du nazisme. Les deux comédiens ont prêté leur voix et leur sensibilité à ce récit bouleversant.

A la fin du spectacle, ces acteurs de grand talent  ont bien voulu  rencontrer les jeunes de 1ère pour une séance de dédicaces et de photos : un moment  inoubliable ! La simplicité de ces 2 artistes  est à souligner. Quant aux jeunes, ils repartent avec des connaissances approfondies en Histoire et surtout des souvenirs plein la tête.

Les Terminales visitent le Domaine des Oiseaux

Jeudi 17 octobre, les deux classes de terminales Gestion des Milieux Naturels et de la Faune ont bénéficié d’une journée ensoleillée pour visiter le « Domaine des Oiseaux de Mazères », en Ariège.

Ces anciennes gravières aménagées pour l’accueil des oiseaux et la découverte du public sont un lieu idéal pour illustrer de façon concrète la notion de renaturation de sites initialement exploités par l’homme.

Les élèves, accompagnés par deux animateurs de la réserve, ont pu découvrir le site et les nombreux aménagements réalisés afin de concilier les activités humaines présentes et la protection de la nature : la circulation de véhicules, l’observation des oiseaux, la photographie ou la pêche sont ainsi compatibles avec la présence de nombreuses espèces animales et végétales.

La visite des observatoires a également permis d’observer de nombreuses espèces animales : grèbes huppés, oies cendrées, bécassines des marais, vanneaux huppés et autres anatidés ont donné l’occasion de sortir  jumelles et longues-vues.

Cette sortie, accompagnée d’une sérieuse prise de notes, a été évaluée dès le lendemain pour restituer en binômes les informations principales à retenir. Résultats à la rentrée de Toussaint.


Des étudiants "au fond du trou"...

Les BAC PRO de Valrance en visite au musée de la mine de Carmaux


 

 

Les élèves de Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune, en compagnie de leur formatrice Nathalie Thal, se sont rendus au musée de la mine. Les apports théoriques furent nombreux comme par exemples la formation du charbon, l’exploitation d’une mine souterraine ou l’ancrage du socialisme et du syndicalisme dans le Carmausin.

Chevalement, encageur, lampisterie, grisou : autant de vocabulaire utilisé par les mineurs qui est, maintenant maîtrisé par les jeunes étudiants.

L’exposition mettant à l’honneur Jean-Baptiste Calvignac, le marquis de Solages et surtout Jean Jaurès, a permis de compléter le cours d’Histoire. Trois protagonistes contemporains accompagnaient les jeunes de Valrance : des anciens mineurs Albert et Francis mais aussi Annie, fille et femme de mineur. Ils se sont attardés sur les notions de solidarité et de tolérance. « Au fond de la mine, pas de polonais, pas d’espagnols, pas d’italiens, pas de français, tous des mineurs et uniquement des mineurs » souligne Albert. Annie quant à elle se souvient des lessives couleur charbon et de l’angoisse d’entendre la cloche d’alerte de la mine, signe de difficultés extrêmes  des mineurs.

La classe de 1ère a dû reprendre le chemin de l’école et les cours d’histoire vont revêtir des tournures plus classiques. Bien que le prochain chapitre du programme sur la collaboration durant le 2nd guerre mondiale sera illustrée par une pièce de théâtre à Castres. La pièce s’intitule « Inconnu à cette adresse » et est jouée par Thierry Lhermitte et Patrick Timsit.

Voyage Littoral


Avec pour thème les zones humides du bassin de l’Adour, les élèves ont affiné leurs connaissances sur l’aménagement du littoral sud Landais : protection de la dune (Conseil Général des Landes), création de récifs artificiels (Aquitaine Landes Récifs) et désignation de sites Natura 2000.

Ils ont pu observer de nombreuses espèces d’oiseaux (oies cendrées, grues cendrées, canards, hérons, aigrettes, cigognes, …) dans les réserves du Marais d’Orx et de Saint Martin de Seignanx (CPIE Seignanx et Adour).

Les élèves ont réalisé une pêche à pied dans le Lac d’Hossegor où ils ont pu ramasser différentes espèces aquatiques (concombres de mer, lièvres de mer, coques, huitres, crabes, anémones, étoiles de mer, algues, …) afin de reconstituer l’écosystème marin dans un aquarium. Cet outil pédagogique leur a permis d’observer l’évolution de ces étranges créatures tout au long de la semaine.

 


Voyage en Sologne

Avec M. Béal, M. Couderc et M. Dartiguelongue les élèves ont pu découvrir la Sologne durant quatre jours.



Nous sommes partis mercredi avec le nouveau bus de l’école en prenant l’A75.

A proximité de Saint Flour nous avons quitté l’autoroute pour nous rendre dans un petit village de la Haute Loire afin de visiter, après le pique-nique du midi, le conservatoire national du saumon sauvage.

Jeudi les jeunes ont visité le domaine du PLESSIS où M. Bourgmestre technicien à la Fédération des chasseurs de l’Indre leurs a présenté la région naturelle de la Brenne avec ses aménagements et sa richesse faunistique puis l’ACCA de Lancôme (gestion d’une population naturelle de faisans).

Cependant la journée la plus marquante fut le vendredi où une trentaine d’élèves ont participé à une battue aux sangliers dans le prestigieux domaine de Chambord alors qu’un autre groupe a pu découvrir le nouveau jardin à l’anglaise aux abords du château et participé à un atelier pédagogique permettant d’appréhender l’architecture du monument..

 Durant le séjour les deux classes étaient hébergées au centre Ethic Etapes Jean Monnet à Romorantin dans le département du Loir et Cher.

Sortie sur le CAROUX Octobre 2014

Ce mercredi 22 octobre, pendant que leurs camarades révisaient leur examen du permis de chasser (pratique et théorie), un petit groupe de 14 jeunes issus des 2 classes de 2nd NJPF (41 élèves au total) sont partis à la découverte Caroux.


Déjà titulaires du précieux sésame ou trop jeunes pour se présenter aux épreuves, ils ont profité de cette belle journée ventée, fraîche mais très  ensoleillé (accompagnés de leurs formateurs M.BEAL et M.PUEL) pour découvrir la faune, la flore et le milieu exceptionnel du massif.

Ce petit circuit de 8 km, traverse hêtraies et tourbières, landes et éboulis et passe par l’époustouflant point de vue de la table d’orientation surplombant les gorges d’Héric et les vallées de l’Orb et du Jaur.

Le retour vers la MFR s’est effectué en empruntant la route des lacs (La Raviège, le Laouzas) avec un arrêt au col de Picotalen pour parcourir le sentier de découverte de la forêt domaniale de Lacaune.

 Une sortie sympathique et vivifiante !!!


Vidéo de Chambord

ZOOM SUR…Laura,16 ans, passionnée de photos animalières et de montages photos, vidéos.


 

Depuis combien de temps pratiques-tu cette passion de photographier ?       
Cela fait un an que je pratique la photo régulièrement avec mon « réflex » et la nature comme sujet.

 

Comment est-venue l’idée de départ ?
J’ai commencé par photographier les animaux de ferme, puis ceux de zoo et maintenant les animaux sauvages, rencontrés en stage ou en promenade !

Ta dernière prise de vue ?
Un guêpier d’Europe en réserve naturelle pris dans ses « occupations quotidiennes d’aller au nid » !

Qu’aimes-tu le plus dans la prise de photos ?
Pour la photo animalière, j’aime le contact avec le sujet, apprendre seule sur le terrain et saisir vite le meilleur moment pour shooter ! Pour d’autres types de thèmes de photos, comme le voyage à Chambord, j’ai été attiré par le caractère monumental du château de Chambord, autrement dit tout ce qui peut être beau mérite d’être immortalisé !

Et pour le montage photos en musique, avec les effets… ?
« Ce qui me plait c’est la coordination entre les photos et le rythme de la musique qui apporte encore plus de force. Tout doit être précis, ficelé afin d’avoir un rendu harmonieux »

As-tu des projets futurs concernant ta passion ?
Plus tard, la photo « me suivra » mais cela viendra compléter mon envie d’étudier les oiseaux ou de travailler dans un parc du moment que je serai en contact avec les milieux naturels ! En ce moment, je participe à des concours photos…, et je travaille sur un projet « 1000 photos en diapos », c’est du travail mais c’est avant tout un plaisir !

Merci Laura pour ce montage du voyage des secondes en Sologne et de nous avoir fait partager ta passion !

Merci à vous.

(Propos recueillis par une formatrice, lors de la réalisation des projets d’éducation culturelle en classe de seconde)



Actualités
Portes Ouvertes 2018
Les SAMEDIS 27 JANVIER, 17 MARS, 07 AVRIL
et le DIMANCHE 20 MAI