L'école des métiers de la chasse et de la nature
Information et inscription du lundi au samedi sur rendez-vous

Toute l'actualité

L’Ariège, coté Nature …
Les futurs techniciens de l’environnement se forment dans les Pyrénées.

Après quelques semaines de reprise en 2ème année, les BTS Gestion et Protection de la Nature ont repris leurs carnets de terrain et leur tenue d’explorateurs naturalistes : Cap sur les Pyrénées. Du 17 au 28 septembre 2018, le groupe d’étudiants de l’Ecole Valrance (sud-Aveyron) a posé son campement au Centre d’accueil de Carniès, sur la commune de Rabat-les-Trois Seigneurs.
Dans cette immersion professionnelle et naturaliste, les objectifs étaient multiples : rencontrer les acteurs de la gestion et de l’éducation à l’environnement sur le territoire de la Haute Ariège ; intégrer le contexte naturaliste et humain des hautes vallées montagnardes ; participer de manière active à la sauvegarde d’un patrimoine environnemental ; … et profiter de la convivialité ariègeoise.

Pour tenir ces objectifs, les jeunes ont été reçus à Orlu par les guides de l’Observatoire de la Montagne et par le directeur de la Réserve Nationale de faune. Le Syndicat de Rivière de l’Ariège –SYMAR Val d’Ariège- a permis aux étudiants de mieux saisir les enjeux liés à l’eau et le contexte des interventions sur une rivière. Si brulant puisse-être le sujet en Ariège, les techniciens de la Fédération des Chasseurs ont abordés la faune de montagne et sa Gestion. La gestion des estives, du foncier montagnard et des troupeaux transhumants fut abordé à Larcat par les représentants de la Fédération Pastorale.
Forts de ces enseignements, les étudiants ont dirigés leur pas vers le Donezan, et le site Natura 2000 « Querigut-Orlu ». C’est plus particulièrement dans la vallée de la Bruyante qu’ils ont été accueillis par un chargé de mission de l’ANA (Association des Naturalistes de l’Ariège).

C’est suite à une meilleure connaissance de ce secteur et des enjeux naturels que les étudiants ont terminé la semaine par un chantier de génie écologique sur un site de tourbière. Equipés du matériel ad hoc, les fonctions de la zone humide ont été restaurées : protection contre les inondations à l’aval, soutien hydraulique des rivières en été, et conservation d’espèces rares, souvent reliques glaciaires.

Les enseignants responsables remercient chaleureusement tous les intervenants ainsi que M. Alain Naudy, Maire d’Orlu et Président du Comité de Pilotage du site Natura 2000 « Querigut-Orlu ».


     


Portes ouvertes 2019
samedis 26 janvier, 16 mars, 13 avril & dimanche 12 mai
de 9.00 à 17.00 (journée continue)
et sur RDV du lundi au vendred